Saint Vincent Ferrier

7 oraisons à saint Vincent

(Texte fin XIXème s. qui mériterait un léger "toilettage" formel)

 PREMIERE ORAISON

O très fidèle Vincent, vous qui avec tant de zèle étendiez la foi de Jésus-Christ, faites, je vous en supplie, que, joignant mes oeuvres à ma foi, j'aie comme vous une foi vive ; que, jusqu'à mon dernier soupir, je désire vivre et mourir dasn la foi que vous avez eue, et qu'à l'extrémité de ma vie, je dise cordialement à mon Seigneur comme vous : "Je crois, Seigneur, je crois."

DEUXIEME ORAISON

O très aimable saint Vincent, faîtes qu'à votre exemple, j'unisse mon espérance à ma foi, m'appuyant uniquement sur l'infinie bonté du Seigneur. Et bien que je me reconnaisse indigne, à cause des nombreuses fautes que j'ai commises, cependant je nourris au fond de mon coeur une ferme espérance de pouvoir bénir et célébrer pendant toute l'éternité les miséricordes de Dieu.

TROISIEME ORAISON

O très bon saint Vincent, vous qui étiez tout enflammé de charité, obtenez-moi la grâce d'aimer Dieu par-dessus toutes choses, afin qu'embrasé d'un saint amour, jamais je n'offense mon Dieu par intérêt ou pour quelque plaisir mondain ; mais que je L'aime toujours davantage et que j'implore Son divin Amour.

QUATRIEME ORAISON

O très humble saint Vincent, vous qui aviez les sentiments de la plus profonde humilité, obtenez-moi du Seigneur, je vous en supplie, cette vertu, afin que je tienne toujours ma pensée fixée sur ma misère, sur mes imperfections et sur mon néant. Faites que je ne sois jamais assailli par l'orgueil et que, pour me tenir humble et petit, j'aie toujours présente à mon esprit cette grande vérité : Dieu résiste aux superbes, et Il donne Sa grâce aux humbles.

CINQUIEME ORAISON

O très pur saint Vincent, qui jusqu'à la mort avez conservé intact le beau lys de votre virginité, faites que je garde mon esprit pur aux yeux de Dieu, que j'aie en horreur toute pensée impure, et que par votre intercession, Dieu exauce ma prière : "Créez en moi un coeur pur, ô Dieu, et renouvelez l'esprit de droiture dans mes entrailles."

SIXIEME ORAISON

O grand saint Vincent, vous qui avez été martyr de la pénitence, obtenez-moi auprès de Dieu l'esprit de componction et une vraie douleur de mes péchés, afin que je les pleure et que je les déteste avec un coeur vraiment contrit, et qu'ainsi j'en obtienne le pardon d'un Dieu qu'humblement j'implore : "Mon Dieu, voius ne rejetterez point un coeur contrit et humilié."

SEPTIEME ORAISON

O saint Vincent, vous qui avez opéré de si grands prodiges, vous qui ne rejetez jamais les supplications humbles de ceux qui se consacrent à votre culte, je vous prie d'être mon protecteur à la vie et à la mort. A la vie, pour m'aider dans mes nécessités ; à la mort, pour assister mon âme, afin qu'elle puisse arriver à l'éternel salut et qu'ainsi, après avoir glorifié Dieu par vous sur cette terre, je puisse Le glorifier avec vous dans le ciel, dans tous les siècles de siècles. Ainsi soit-il.


Tous les chants