Saint Vincent Ferrier

Saint Vincent, fils de Marie

Le Jubilé de St Vincent s’est achevé solennellement sur le port de Vannes le 9 juin 2019, et alors que nous laissons -comme à regret- le temps du Cénacle, la fête de Sainte Marie Mère de l’Eglise nous permet aujourd’hui de ne pas laisser tout à fait st Vincent !

En effet, dans les témoignages des Vannetais au procès de canonisation de Maître Vincent (en 1453-1454, 35 ans après son passage parmi nous) revient très fréquemment ce sujet de reconnaissance : « Il m’a appris la salutation angélique ». La question qui se pose tout naturellement après la lecture de si nombreux témoignages est donc celle-ci : quelle était donc la dévotion de St Vincent à la Vierge Marie ? D’autres bretons tels que le Bx Alain de la Roche, St Louis-Marie Grignon de Montfort et certainement bien davantage encore Le Père le Nobletz et le Bx Julien Maunoir ont laissé chez nous une empreinte mariale éminente. Mais quelle est la part de l’attachement des Bretons à Notre Dame qui revient légitimement à St Vincent ?   

1-      La dévotion mariale de SVF

2-      L’héritage spirituel du grand st Dominique

3-      Les fruits mariaux de sa prédication bretonne 

 

Voir méditation complète dans le PDF ci-dessous

Voir le pdf (448.31 Ko)


Tous les chants